Skip directly to content

Vers de nouveaux paradigmes pédagogiques

Nous avons développé au cours des vingt dernières années une nouvelle manière d'enseigner la thermodynamique appliquée à l'énergétiqueutilisée maintenant dans plus de cent vingt établissements d'enseignement supérieur, en licence, maîtrise et doctorat (écoles d'ingénieurs, universités) ainsi qu'en formation professionnelle.

Le changement de paradigme pédagogique que nous avons introduit est basé sur un déplacement du savoir acquis par les élèves .

La mise en équation des évolutions subies par les fluides est drastiquement réduite, les calculs étant effectués par un simulateur tel que Thermoptim (www.thermoptim.org) sans que les apprenants aient besoin d’en connaître les détails. Ils consacrent en revanche l’essentiel du temps d’une part à l’apprentissage des technologies, et d’autre part à la réflexion sur les architectures des cycles thermodynamiques aussi bien classiques que novateurs, bâtissant graphiquement et paramétrant des modèles des diverses technologies énergétiques.

Cette nouvelle méthode pédagogique hasprésente l'avantage d'être en même tempsplus simple que les approches conventionelles pour l'introduction à la discipline, et beaucoup plus utile pour les étudiants confirmés qui peuvent approfondir leurs travaux grâce à un environnement de modélisation puissant et ouvert.

Ils peuvent travailler sur les cycles réels complexes et innovants actuellement étudiés dans les laboratoires et les entreprises.

De la même manière, de nouveaux paradigmes pédagogiques basés sur l'emploi des simulateurs et des Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE) seront de plus en plus nécessaires pour enseigner les disciplines scientifiques et l'ingénierie.

.

Français